Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 17:36

mot clé : Nationalité

Si le plus grand utilisateur de ce vieux proverbe latin se trouve être Jean-Marie Le Pen,

on y a droit quand-même, et même sans droit d'auteur.

Ceux que Jupiter veut perdre, il commence par leur ôter l'esprit !

Il y a déjà un moment que nos élites ont perdu le fil de la réalité, depuis que nos universités et grandes écoles sont payantes.

Elles tournent en rond dans leurs dogmes, coupées des réalités de la société " vulgaire".

Il faudrait ouvrir les fenêtres à l'ENA et Sc. Po.

La timide tentative de Richard Décoing, de par son ampleur et son contexte, se trouve de peu d'effet sur la vie politique de notre pays.

Ils en sont réduits à de la scolastique, cette activité savante du haut clergé au Moyen-Age,

qui aboutit à la Somme théologique et à l'Inquisition, sa conséquence directe.

Dit en clair, ils ne savent plus que discuter du sexe des anges.

Face au problème terroriste, on remet en cause le principe de nationalité !

Y aurait un rapport !

Les traîtres face à l'ennemi en 17, on les a fusillés, avant de les réhabiliter .

On ne les a pas déchus de la nationalité française

On a envoyé Dreyfus au bagne, avant de le réhabiliter.

On ne l'a pas déchu de la nationalité française .

Double nationalité, alors là, ils sont perdus....!

La nationalité est elle conditionnelle ?

Peut-elle se perdre sans jugement ?

Y a-t-il une priorité entre les deux nationalités ?

Chacun ayant droit à une nationalité, peut-on supprimer la nationalité française à des individus qui ont acquis une nationalité bidon ?

La question reste bizarre au pays des Droits de l'Homme !

D'autant plus qu'une réponse nouvelle est par nature sans effet possible, puisque les fêlés concernés sont aveuglés par une soif d'absolu d'autant plus psychorigide qu'elle est alimentée par une idéologie d'une vacuité désarmante.

Généralement, il s'agit de sujets qui ont passé au moins dix ans sur les bancs de nos écoles.

On se demande pour y apprendre quoi !

Rabelais, Montaigne, Voltaire,Rousseau, Montesquieu, les Droits de l'Homme, connais pas .!

Plutôt que de vouloir réformer la Constitution sur le sujet, on ferait mieux de commencer par enseigner ce qu'elle signifie !

Mais c'est beaucoup demander à l'Education nationale, puisqu'on me dit que beaucoup en sortent sans savoir déchiffrer une phrase complète !

Partager cet article

Repost 0
Published by P. Héau
commenter cet article

commentaires