Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 18:03

mots-clés ! PPP, rejet de la classe politique, Lille, Martine Aubry, Michel Sapin

 

Dernière production de Médiapart sur le stade de Lille : extraits

 

Notre bonne classe politique se gausse de la popularité de François Hollande et de Manuel Valls !
A-t-elle des sondages sur sa popularité à elle ?
Tout le monde sait bien que l'affaire Guérini a prospéré à l'insu du plein gré de Martine Aubry, Marseille étant bien loin de Lille ...
Mais le stade de Lille

 

 

l’édile socialiste a transmis, en connaissance de cause, le document frauduleux au cœur de toute la procédure judiciaire : un rapport d’analyse des offres finales pour la construction du Grand Stade, un juteux partenariat public-privé évalué à 440 millions d’euros.

Ce rapport, daté du 1er février 2008, attribue la meilleure note au projet du groupe Eiffage pour l’obtention du contrat. Seulement voilà, il est aujourd’hui considéré comme un faux grossier par la justice. En effet, le 23 janvier 2008, après un an d'études, le vrai rapport final des services techniques de Lille Métropole avait donné sa préférence au projet de stade présenté par le groupe Bouygues, beaucoup moins onéreux pour les finances locales.

Mais une semaine plus tard, en séance plénière, 82 % des conseillers communautaires ont voté pour le projet Eiffage, en s’appuyant sur un soi-disant nouveau classement plaçant Eiffage en tête. Pourtant, aucun élu n’aura eu accès au nouveau rapport d’évaluation entre-temps. La raison ? Le document n’existe pas. Du moins, pas à cette date... Et pour cause : il ne sera transmis que six mois plus tard par Martine Aubry, une fois l’affaire réglée.

L’enquête judiciaire a depuis permis d’établir que le rapport a été réalisé dans la précipitation au mois de mai 2008, suite à une demande de contrôle de légalité de la préfecture du Nord. Le 22 juillet, c’est donc en parfaite connaissance de cause que Martine Aubry transmet le rapport frauduleux aux conseillers communautaires.

Comment s'appelle la faute ainsi commise ?

Mais que fait donc la MaPPP sous la houlette de Michel Sapin ?
La MaPPP est vraiment une mission d'appui, pas de contrôle !
Fidélité dans les copinages d'abord !
Mon vieux Georges, t'aurais honte d'avoir écrit ta chanson !

Peut-être qu'un jour, le peuple demandera des comptes à tous ces voyous qui nous gouvernent. Aujourd'hui, c'est la Justice.

Mais arrivera-t-elle au bout, comme avec les vedettes de Taïwan ?

En attendant, les PPP tiennent bon la rembarde, malgré l'ampleur des dégats sur nos finances.  Michel Sapin est droit dans ses bottes, comme dans l'affaire de l'argent de la formation professionnelle, etc... !
Michel Sapin aurait intérêt à créer une mission d'information sur les agissements de ses subordonnés.  Sait-il seulement leur nombre  !

Pourtant, quel impact aurait la dénonciation de ces magouilles dont il a la charge sur la popularité du gouvernement !

La popularité n'est pas très appétante quand l'odeur de l'argent est trop forte !

Partager cet article

Repost 0
Published by P. Héau
commenter cet article

commentaires